Terrifiante histoire, dont le cinéma ne  nous a raconté qu’une infime partie…

Celle de la rue du Docteur Blanche, avec en prime une petite bluette (heureusement) oubliée…

C’est Bruno Scagliotti qui nous raconte cette histoire pour le moins particulière.